les chercheurs de tendances e-commerce : ¿Por qué deberían implementar las marcas una estrategia de coolhunting?
 

un récent article en espagnol faisait le point sur les « chasseurs de tendances » comme 360trendlab (¿Por qué deberían implementar las marcas una estrategia de coolhunting?) , ces spécialistes de l’observation fine des comportements et phénomènes sociaux en temps réel, au service des marques ou des secteurs de consommation comme la mode.

Le terme générique qui les désigne est cool hunters : « El cool hunting es una herramienta de investigación de tendencias » dit Paula Riveros, Directrice de la principale agence de Bogota (Colombie).

« la labor del coolhunter consiste en percibir cambios e innovaciones en el entorno que puedan significar una nueva manera de moverse para la marca y de comunicación con su público objetivo. «  

(le travail de coolhunter est de percevoir les changements et les innovations dans l’environnement qui pourraient signifier une nouveau comportement social et aussi à une marque une nouvelle communication avec son public cible. ») ajoute l’article. Car l’air du temps est à la fragmentation sociale des consommateurs, leurs regroupements en « tribus » spécifiques selon les contextes et dont seul un observateur adaptable pourra suivre les tendances.

Un autre point d’étude du cool hunting est la recherche des « faiseurs de tendances »,  ou même des points de bascule, ce que le journaliste Malcolm Gladwell a popularisé sous l’idée de « tipping point »  : quand une rumeur, une idée, une information devient populaire ou fait un buzz sur Internet. D’ou le rôle actuel des influenceurs, des réseaux sociaux web…Mais récemment il a  lui-même relativisé la portée de son concept de tipping point en différenciant l’activisme sur Internet de l’activisme classique : « Les liens faibles [qui caractérisent la socialité en ligne selon de nombreux sociologues] conduisent rarement à l’activisme à haut risque » (aux révolutions, aux révoltes violentes de l’Histoire) dit-il.

Et enfin, une autre particularité de la recherche concrète  sur les styles de vie contemporains  est l’utilisation  d’applications web d’analyse sociale des comportements, comme le « sentiment analysis » : http://textminr.com
On le voit, la recherche de tendances ou cool hunting est un sujet complexe qui fait autant appel à l’ethnographie, au marketing, qu’à l’ingénierie socio-informatique au service du décryptage des comportements sociaux des années 2010.








www.000webhost.com